Votre salon confiné

Déjà huit ans que notre salon est ouvert dans le centre-ville et aujourd’hui nous sommes dans une situation que nous n’aurions jamais imaginé. Je souhaitais vous faire partager mon point de vue sur la situation actuelle, car la réalité des choses doit être entendue par tous.
Nous nous sommes rassemblés avec tous les commerces de France aujourd’hui vendredi 6 novembre pour faire face à cet abus exercé par l’état et à tous les artisans ayant joués le jeu depuis le début pour respecter les règles sanitaires.

La situation est difficile.

Nous devons être vigilants pour ne pas permettre à l’épidémie de se propager. Les activités de tous doivent être préservées.

Mais il est important que tout le monde se mobilise, la faillite des commerces et de l’artisanat entraînera la faillite de notre économie.

Le vrai devoir que nous avons envers ce pays est de travailler pour le rendre fort et unis, nous empêcher de travailler c’est nous empêcher d’exercer notre liberté .

Maintenant place à mon métier passion pour lequel je m’inquiète particulièrement.
Il est déjà difficile à accepter qu’on nous considère comme non essentiels …
Je rappelle à toutes fins utiles que le métier pèse à lui seul :
– 85 192 salons
– 200 000 travailleurs déclarés
– 6 milliards de CA
Soit le deuxième secteur dans l’artisanat… l’artisanat étant le premier employeur du pays …
Si j’ajoute à cela le fléau qu’est pour notre profession le travail non déclaré .
Oui notre profession va mal.
Notre profession essaie tant bien que mal de trouver des solutions via le clic & collect – nos produits PRO aux particuliers et indépendants non déclarés.
Mais franchement croyez-vous que cela suffira ? Nous restons artisans et notre savoir faire ce sont nos mains.
(Bien sur cela concerne aussi la plupart des petits commerces fermés).
Cependant, je sais que nous sommes capables de remonter, tous ensemble, la pente mais bien sur en unissant nos forces pour une réouverture rapide. La mise en place de mesures plus strictes est essentiel pour la non prolifération du virus. Je pense que si tout le monde joue le jeu et respecte le protocole sanitaire correctement les petits commerces “non essentiel ” pourront rouvrir leurs portes rapidement .
Voilà pour le mot de votre coiffeur sur ce confinement.
Courage à vous !